Chronique La Belle au Bois Dormant de Gaël Aymon

Bénédicte Cabane Librairie des Danaïdes (Aix-les-Bains)

En 2018, Nathan avait revisité avec brio Blanche-Neige. Le poétique Gaël Aymon était au texte, la fabuleuse Peggy Nille au dessin. Cette année, c’est au tour de La Belle au bois dormant d’être dépoussiéré et ce, pour le plus grand plaisir de tous ! Gaël Aymon signe une fois de plus le texte : tout en respectant les codes de narration du genre et la trame narrative de ce conte classique, il apporte sa touche de poésie et surtout de modernité. Merci à lui de nous avoir épargné le baiser final sans consentement ! Cela évitera à Aurore de participer à #MeToo ! Au niveau des illustrations, c’est le délicat Sébastien Pelon qui signe les dessins de cet album ; ses univers emplis de douceur et de rondeurs donnent envie de se pelotonner. Il joue avec les ombres et la lumière au gré de sa palette de couleurs choisies avec soin et délicatesse. Bref, un duo de choc pour réveiller cette belle endormie !

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@