Chronique Les Yeux d’Aireine de Dominique Brisson

Bénédicte Cabane Librairie des Danaïdes (Aix-les-Bains)

Quatre parties dans ce roman déroutant et impressionnant. Deux parties reproduisent le journal intime d’Aireine, une ado qui semble vivre à notre époque. Elle évoque des choses étranges : les coccinelles pullulent, le ciel change de couleur, des gens changent totalement de personnalités tandis que d’autres disparaissent purement et simplement. Les deux autres parties sont écrites par Achelle, l’arrière-petite-fille d’Aireine, atteinte du « syndrome blanc » : elle est incapable de mémoire personnelle et se dit qu’en lisant le cahier d’Aireine, elle finira enfin par se connaître, connaître d’où elle vient, percer les secrets de l’époque taboue d’Aireine. Peu à peu, en progressant dans la lecture, tout se met en place mais une certaine zone de flou est laissée volontairement. Au lecteur de choisir sa vérité. C’est un roman déconcertant sur la mémoire, la transmission familiale, la peur de vieillir et de mourir. Saisissant.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@