Chronique Roby ne pleure jamais de Éric Simard

Bénédicte Cabane Librairie des Danaïdes (Aix-les-Bains)

Roby, comme tout bon robot qui se respecte, ne pleure jamais… pourtant il aimerait bien. Aux côtés de la petite humaine Cyrielle, peut-être va-t-il pouvoir s’humaniser ?

La collection « Mini Syros Soon » s’agrandit avec Roby ne pleure jamais d’Éric Simard. « Mini Syros » propose aux lecteurs âgés de 8 et 9 ans des textes courts (plus proches de la nouvelle que du roman) mais forts. La collection « Soon » est tournée vers les récits d’anticipation. Ce nouveau texte ne déroge pas à la règle avec une intrigue qui n’est pas sans rappeler le film AI Intelligence Artificielle de Steven Spielberg, sorti en salles en 2001. Roby est un « roboïde », c’est-à-dire un robot de nouvelle génération capable de ressentir les sensations comme la douleur, le froid, le chaud, mais pas les émotions, réservées aux seuls humains. Roby est chargé de tenir compagnie à Cyrielle, petite fille esseulée dont les parents sont partis en mission sur Mars. Un jour, alors que des enfants s’en prennent à Cyrielle, Roby prend sa défense et se bagarre avec eux, délit des plus répréhensibles pour un robot. Mais si Roby est capable d’éprouver de la colère, sera-t-il capable d’éprouver d’autres sentiments, d’être touché par un poème, par exemple, au point d’en pleurer ? Dès lors, où se trouve la différence entre un homme et un robot, un homme et un animal ?

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@