Chronique Arcadie de Emmanuelle Bayamack-Tam

À Liberty House, communauté libertaire et champêtre menée par un gourou au grand cœur, vit la jeune Farah en compagnie d'une belle bande d'inadaptés sociaux, qui a fait sienne la devise virgilienne «°Omnia vincit amor°» (« L'amour triomphe de tout »). Mais grandir dans un éden célébrant la jouissance, la nature et la littérature, n'empêche pas l'adolescence de poindre et le corps de jouer des tours. Souveraine d'un domaine végétal paradisiaque, Farah découvre qu'elle n'est ni une fille, ni un garçon tandis que son univers est bouleversé par l'intrusion d'un étranger. Délicieuse fable contemporaine, savante robinsonnade, éblouissante utopie queer, Arcadie est un splendide roman gourmand et sensuel, caustique, parfois dérangeant, prodigieusement libre, sur l'acceptation de soi et des autres. Sur la liberté de décider ou pas ce que l'on est. L'inimitable Emmanuelle Bayamack-Tam trouble son lecteur et il en redemande.

Sarah Gastel Librairie Terre des livres (Lyon)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@