Chronique Vers l’Orient de Marc Riboud

Par Roxanne Moreil Librairie La Manœuvre (Paris 11e)

À l’automne 1955, lorsqu’il part pour trois ans de voyage en Orient dans une vieille Land Rover, Marc Riboud a 30 ans et seulement deux ans de pratique photographique derrière lui. Il comprend qu’il lui faut aller chercher la liberté sur les routes pour apprendre à voir. C’est en Turquie, en Afghanistan, au Népal, en Chine et au Japon qu’il apprend les grands principes de son art : marcher pour regarder, bouger jusqu’à ce que l’image se dessine. Sur les traces de Cartier-Bresson avec lequel il entretient une correspondance tout au long de son aventure et à qui il envoie ses images à l’agence Magnum, il comprend que l’enseignement ne passe plus par le maître, mais par la route. Le voyage, les lettres, les leçons de l’Orient ont fait de Marc Riboud un photographe, et ce coffret de cinq livres édité par Xavier Barral nous amène aux mêmes conclusions que Nicolas Bouvier dans son Usage du monde : « On croit qu’on va faire un voyage mais bientôt c’est le voyage qui vous fait ».

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@