Chronique La Gröcha de Peggy Adam

Par Roxanne Moreil Librairie La Manœuvre (Paris 11e)

Dans les rues, des visages couverts par des masques, des contrôles sanitaires effectués par des policiers postés à chaque coin de rues. Une maladie insidieuse ronge la société. Dans cet univers empoisonné, un couple partage un terrible secret. Le drame, suggéré par des scènes oniriques au lavis, conduit l’homme à fuir dans un village au cœur des montagnes, supposées être encore épargnées par le virus. C’est là qu’il veut faire le point et réfléchir aux conséquences du terrible événement. Il est rejoint malgré lui par sa femme, venue lui réclamer de l’aide. Réunis en haut des cimes, au milieu d’une forêt de plus en plus hostile et inquiétante tandis que le monde court à sa perte, ils font jaillir l’ignoble vérité. Peggy Adam utilise les codes du récit d’anticipation pour forcer l’humanité à regarder en face ses irréparables erreurs. Au-delà du drame humain, c’est surtout celui de l’humanité qui se joue.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@