Chronique Les Derniers jours d’un immortel de Gwen De Bonneval, Fabien Vehlmann

Roxanne Moreil Librairie La Manœuvre (Paris 11e)

Dans un univers rétro-futuriste où différentes civilisations tentent de cohabiter, Elijah est un diplomate chargé de résoudre les conflits entre les peuples, lesquels sont souvent causés par la méconnaissance des coutumes de chacun. Dans ce monde, la mort n’existe plus. L’immortalité est rendue possible par le transfert de mémoire dans le corps d’un ou plusieurs clones. Lorsqu’un jour, un conflit éclate et met en péril l’équilibre de la société et que l’un de ses amis choisit le suicide plutôt que la vie éternelle, toutes les certitudes d’Elijah s’effondrent… Le scénariste Fabien Velhmann utilise l’enquête policière pour questionner l’évolution des sociétés lorsque les progrès technologiques créent de nouvelles problématiques psychologiques et philosophiques. Côté dessin, Gwen de Bonneval a une manière originale de traiter la question de la représentation d’un monde futuriste crédible. Il joue avec le vide, crée des espaces où l’imagination de chacun peut vagabonder.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@