Chronique Chardon rouge de Davide Monteleone, texte de Lucia Sgueglia

Par Roxanne Moreil Librairie La Manœuvre (Paris 11e)

De la Russie moscovite aux confins de l’Empire, dans ces franges où l’Europe devient l’Asie, Davide Monteleone parcourt la mosaïque du Caucase Nord, s’invitant dans les foyers tchétchènes, géorgiens, dans ceux d’Ossétie du sud et du Daguestan, afin de comprendre l’impact de l’effondrement de l’URSS sur les populations et les paysages. Le photographe passe quatre années à décrire l’univers intime de ces hommes et de ces femmes confrontés aux nouvelles frontières que l’Histoire trace souvent par la force. Hôte invisible à l’intérieur des maisons, le photographe, dans la lignée de la « concerned photography », sait qu’il ne suffit pas de parcourir des kilomètres pour restituer une situation. Il écoute et apprend à comprendre les mots, les comportements, les silences… Chaque image de ce livre recèle une histoire complexe, dans laquelle Monteleone s’attache à garder toute sa place au mystère. Sa photographie ne prétend pas apporter de réponses, mais propose sans cesse de nouvelles questions.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@