Chronique Roman Vishniac de Maya Benton

  • Maya Benton
  • Traduit de l’anglais (Canada) par Jacqueline Carnaud
  • Coll. «Coll. « Photo poche »»
  • Actes Sud
  • 01/10/2014
  • 144 p., 13 €
NULL

Arnaud Bresson Librairie Sauramps (Montpellier)

Attention, cet ouvrage au format concis vient combler un immense vide. En effet, malgré l’exposition dédiée au photographe américain d’origine russe Roman Vishniac actuellement présentée au musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris, il n’existe aucun autre ouvrage disponible en français sur ce photographe. Reconnu principalement pour son travail documentaire sur les Juifs d’Europe Centrale dans les années 1930 et révélé par l’ouvrage paru au début des années 1980, A Vanished World, il nous est présenté ici, grâce au travail de Maya Benton – à la fois conservatrice des archives Roman Vishniac et conceptrice de l’exposition –, sous son aspect protéiforme. Elle passe en revue tous les aspects du travail de ce passionné de biologie, à la fois précurseur de la microphotographie, documentariste humaniste s’adaptant aux modèles de la propagande sioniste dans la deuxième moitié des années 1930, portraitiste à son arrivée à New York en 1941, ou encore témoin des dégâts de la guerre et de la reconstruction dès 1947. Une œuvre remarquable à (re)découvrir absolument.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@