Dossier Le carnaval des animaux de Yann Walcker

JEAN-MARIE DAVID-LEBRET, Librairie SAURAMPS POLYMÔMES, Montpellier

Conçu à l’origine comme une boutade sans visée pédagogique, Le Carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns est devenu un fleuron de l’initiation à la musique pour les tout-petits. La sortie simultanée en librairie de trois versions permet de (re)découvrir cette œuvre géniale, drôle et impertinente.

Grand pianiste et compositeur de génie, Camille Saint-Saëns (1835-1921) a fini par incarner une tradition académique. Le Carnaval des animaux, son œuvre la plus célèbre, illustre son esthétique éclectique et ambiguë. Composée en 1886, cette pièce n’a trouvé le chemin du grand public qu’en 1922, son auteur ayant interdit sa publication de son vivant par crainte de ternir sa réputation de musicien sérieux. En quatorze courts morceaux et grâce à d’ingénieux procédés musicaux, le maître dresse une série de portraits d’animaux. La flûte ressemble au chant d’un oiseau, le violon imite le cri d’un âne, la contrebasse fait penser à un éléphant… Faisant preuve d’un humour féroce, Saint-Saëns parodie Rameau, Offenbach, Berlioz. Il pratique aussi l’autodérision en massacrant sa propre Danse macabre et imagine un duo infernal imitant le jeu laborieux de pianistes novices…

Pédagogiquement parlant, cette œuvre est idéale pour aider les enfants à se familiariser avec certains timbres musicaux. Trois éditeurs proposent ces jours-ci de grands livres-CD, pourvus de textes additionnels. Pour Gallimard, le poète et parolier Yann Walcker a imaginé une histoire drôle lue avec vitalité par Enzo Enzo. Incommodé par une grosse mouche qu’il a avalée par surprise, le roi des animaux consulte ses sujets qui diagnostiquent chacun un mal différent et essaient de le guérir. L’univers graphique de Marion Billet, tendre, frais et simple, sied bien à cette histoire destinée aux plus jeunes.

Dans un registre similaire, Élodie Fondacci, animatrice radio, signe chez Gautier-Languereau une histoire merveilleuse : le lion dans sa savane tombe nez à nez avec une sphère blanche. Ses sujets l’aideront à percer le mystère de cette boule qui n’est autre que la lune.

Dans la version proposée chez Didier jeunesse, le conteur Pépito Matéo prend des airs de journaliste commentant en direct un récital animalier. Le texte, nourri de références et de jeux de mots, délivre une morale écologique : les animaux militant pour une condition plus humaine .

En clin d’œil à l’œuvre musicale, les éditions Hélium publient un méli-mélo pop-up qui joue avec les mots et les couleurs. Le lecteur déploie et admire les pages où se combinent un renard, un singe, une écrevisse, un coq, un ours et un caméléon. Jeu de lecture créatif et infini, ce Carnaval animal est un vrai plaisir pour les yeux.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@