Chronique La Seule Chose qui compte vraiment de Nathalie Somers

Aude Marzin Librairie Le Point de côté (Suresnes)

Lise, 15 ans, n’a pas de papa mais une maman superficielle qui aime séduire et qui lui reproche d’avoir gâché sa jeunesse. Ses hommes, Lise les surnomme des « TGV ».

Avec cette famille dysfonctionnelle, Lise s’accroche à sa seule amie et sa grande passion : la gymnastique. Elle se rêve championne de France junior et se prépare avec tant d’acharnement aux sélections qu’elle est en passe de réussir. Malheureusement pour elle, la puberté bouleverse tout : son corps s’allonge et s’arrondit ! Aussi, Lise le maîtrise moins bien. Elle fait une chute de la poutre lors des sélections. Le couperet tombe : elle n’est pas sélectionnée pour les championnats de France junior. C’est Marie, sa meilleure amie, qui est prise à sa place et se détournera d’elle. Tous les rêves de Lise s’écroulent. Dans le même temps, un nouveau « TGV », Vincent, s’est installé à la maison et s’intéresse vraiment à elle, pas juste pour faire plaisir à sa mère. Pour la première fois de sa vie, Lise rencontre une vraie figure paternelle et s’y accroche. Ce maître d’armes, la voyant très affectée par son échec, lui propose de découvrir l’escrime et lui transmet ainsi sa passion. Lise va se jeter à corps perdu dans ce nouveau sport. Un roman émouvant où l’on retrouve l’espoir en même temps que Lise. Car les rêves peuvent partir en fumée : d’autres renaîtront des cendres, encore plus beaux.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@