Chronique Jours colorés de Ramona Badescu

Certaines décisions sont difficiles à prendre, incomprises par les autres et angoissantes. Et pourtant, elles sont essentielles. Comme celle qu’a prise un jour la Chauve-Souris dans l’album Jours colorés. Contre toute logique et usage, elle fait le choix de vivre seule et d’écouter ses envies. Celles de rencontrer les autres, de voir à quoi ressemble ce jour qu’elle ne connaît pas et qui effraie tant ses semblables. Et de laisser son instinct la guider dans la découverte des couleurs et du dessin. Ramona Badescu a écrit un texte très doux, très juste et un rien libertaire. La Chauve-Souris refuse de se laisser enfermer dans la case qu’on a construite pour elle. Et veut suivre son propre chemin, celui qu’elle ne connait pas encore mais qu’elle se crée petit à petit. En tatonnant, en se trompant, en ayant peur mais en essayant. Cette Chauve-Souris, si expressive grâce aux traits de l’illustratrice, ne nous donne pas de leçons. Elle invite seulement le lecteur à se demander : « et moi dans tout ça ? »

Hélène Deschère Librairie Récréalivres (Le Mans)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@