Chronique Soixante-douze heures de Marie-Sophie Vermot

Hélène Deschère Librairie Récréalivres (Le Mans)

Irène, enceinte, a choisi de mener sa grossesse non désirée à son terme mais d’accoucher sous X. Elle dispose d’un délai de 72 heures avant que cette décision ne soit effective. 72 heures pour confirmer son choix ou revenir en arrière. De sa chambre de maternité, elle se remémore ce qui l’a amenée jusqu’ici. Elle lutte contre ceux, et en premier lieu sa mère, qui veulent la faire changer d’avis. Ce roman raconte l’histoire d’une jeune fille tranquille qui doit faire face à une situation inattendue dont les conséquences pourraient littéralement changer sa vie. L’auteure a le talent de ne jamais juger son personnage. Ni elle, ni ses actes. Elle montre qu’à 17 ans, évidemment, on est tout à fait capable de décider et d’assumer ses désirs et ses choix. Irène ne lâchera rien, ni à son entourage, ni à elle-même. Ses raisons sont très claires, la décision évidente. Elle est déterminée à la faire respecter car elle lui appartient. Un roman essentiel qui aborde ce sujet avec pudeur et force, à l’image de l’illustration de couverture réalisée par Édith Carron.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@