Chronique Bifteck de Martin Provost

Par Daniel Berland, Librairie Coquillettes, Lyon

En bon artisan boucher, le jeune André sait faire chanter la chair. Derrière son étal certes, mais surtout derrière la cathédrale de Quimper où il fait le bonheur des femmes esseulées.

En pleine guerre de 14-18 à Quimper, André, le fils unique de Loïc et Fernande Plomeur, de la boucherie Chez Plomeur, déchaîne les passions, les sens et les ardeurs de toutes les femmes du Finistère désertées par leurs maris soldats, partis pour le front. La file d’attente du petit commerce familial ne s’épuise pas et le grand Dédé, qui ne rechigne pas à la tâche derrière la cathédrale de Quimper, comblera chaque attente à son tour, avec ferveur et dextérité. Mais puisque même la guerre a une fin, ce pauvre André se retrouve du jour au lendemain avec sept bébés devant sa porte – ses conquêtes ayant regagné dare-dare leurs couches conjugales respectives. Le succès de la Boucherie Plomeur reposant principalement sur les frasques sexuelles et sur la gaillarde virilité du bel André, le petit commerce va très vite péricliter. André prendra alors toute sa descendance sous son mât pour s’en partir voguer à la découverte du monde… Cette fable tendre, gaiement enlevée et fraîche comme les embruns d’été, nous emporte, au fil des flots et de l’humour, jusqu’aux portes de l’absurde et se savoure sans modération.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@