Chronique Boris Vian de Collectif

Daniel Berland Librairie Coquillettes, Lyon

Il y a bien sûr sa trompette, son goût pour le jazz et ses soirées germanopratines, mais si le catalogue coédité par les éditions Gallimard et la Bibliothèque nationale de France (exposition Boris Vian, jusqu’au 15 janvier 2012 à la BnF) va plus loin, c’est qu’il rend compte d’un destin hors du commun. En parcourant ce magnifique livre, on découvre un écrivain audacieux et sulfureux. Son J’irai cracher sur vos tombes, qu’il signe sous le pseudonyme de Vernon Sullivan, donnera suite à trois autres titres publiés sous le même nom. Malgré les censures et les échecs commerciaux, Vian ne cessera d’aller et venir entre ses différentes passions : le travail sur diverses formes d’écritures (romanesque, dramatique, musicale), sa pratique du jazz, la direction artistique. Richement nourri de photos, de manuscrits, de reproduction de pochettes de disques, d’affiches de cinéma, etc. l’ouvrage illustre la complexité du parcours et de la personnalité de l’homme.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@