Chronique Histoire des cheveux de Alan Pauls

Par Daniel Berland, Librairie Coquillettes (Lyon)

Un homme, qui entretient depuis toujours une relation obsessionnelle et douloureuse aux cheveux, tente de percer le mystère de son trouble pour mieux en saisir le sens. Il le sait et le ressent comme une évidence : un jour, « ce qui était invisible et discret devient matériel, de pierre, inéluctable, un obstacle sombre qui ne parvient pas tout à fait à bloquer le chemin mais sur lequel il n’y a pas moyen de ne pas trébucher ». Au-delà de cette quête pour une nouvelle tête, c’est toute sa vie que l’homme semble chercher à reconstruire : lui qui semble toujours avoir trébuché, en ne parvenant jamais à se satisfaire de sa place dans le monde. Lui qui a toujours, plus ou moins consciemment, cherché une issue aux difficultés existentielles qui le dépassaient, l’aurait enfin trouvée : ce sera une paire de ciseaux et un peigne. Cet étrange propos, qui pourrait de prime abord paraître quelque peu vain, dérisoire et artificiel, prend rapidement la forme, sous la plume aiguisée d’Alan Pauls, d’une grande parodie politique et sociale.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@