Chronique Strange Fruit de Mark Waid, J.G. Jones

Claire Rémy Librairie Maupetit (Marseille)

En 1927, dans une petite ville du Mississippi, une énorme crue menace et les esprits s’échauffent. L’esclavage est aboli depuis plus de soixante ans mais les vieux préjugés racistes remontent à la surface, et lorsque qu’un petit garçon blanc disparaît, tout le monde se tourne immanquablement vers les noirs. C’est alors qu’arrivé de nulle part, un homme à la force surhumaine débarque et va sauver la ville d’un anéantissement certain. Mais ce sauveur est noir… En reprenant les codes du super-héros mystérieux dont on ne connaît ni l’origine ni l’histoire, Mark Waid et J.G. Jones composent un récit où se mêlent tout à la fois les vieux fantômes jamais disparus des états-Unis (racisme, Ku Klux Klan, préjugés) ainsi qu’une exagération des personnages et une ambiance d’Amérique profonde qui ne sont pas sans rappeler certains films de Quentin Tarantino. Ajoutez à cela un graphisme juste sublime qui rend parfaitement l’ambiance pesante et caniculaire du récit, et vous avez alors un comics assez inclassable, déroutant mais fascinant.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@