Chronique Artemisia de Nathalie Ferlut, Tamia Baudouin

Claire Rémy Librairie Maupetit (Marseille)

Au moment de l’ascension du Caravage, naissait à Rome une petite fille amenée à devenir elle aussi un grand peintre. Aînée et seule fille de la famille, Artemisia Gentileschi sera élevée par son père veuf et donnera des signes de son talent dès son plus jeune âge. Mais son sexe l’empêche d’en vivre. Si son père ne voit en elle que l’héritière de son art, ce n’est pas le cas des autres hommes et lorsqu’un proche de la famille abuse d’elle, elle subira en silence, se concentrant sur ses pinceaux. Elle devra toujours se battre pour se faire respecter en tant que femme, subira (et gagnera) un procès au prix de mille douleurs (car c’est évidemment à la victime qu’on fait subir les pires outrages pour s’assurer de sa sincérité), sera mariée contre son gré pour préserver son image et celle de sa famille. Première femme à rentrer à l’Académie, elle retrouvera sa liberté par le divorce mais sera toujours ramenée à son genre et à son viol, comme si la force se dégageant de ses toiles ne pouvaient pas venir simplement d’elle. Inspirante et percutante, cette biographie dessinée donne envie d’en savoir plus et de se battre !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@