Chronique Les Revenants de Laure Kasischke

SANDRINE MALIVER-PERRIN, Librairie Sauramps, Montpellier

Laura Kasischke est une exploratrice des abîmes, une des voix les plus mordantes des lettres outre-Atlantique. Elle ensorcelle ses lecteurs avec des livres troublants dans lesquels elle décrit l’hypocrisie et les frustrations de la middle-class. Elle se plaît à disséquer l’âme humaine, à révéler les blessures et les secrets enfouis derrière les murs des maisons aux pelouses impeccables. Elle est aussi fascinée par l’adolescence, cette période de doute et de fragilité pendant laquelle tout peut basculer. Les égarements et les inquiétudes des jeunes gens l’inspirent et semblent être le support idéal pour opérer le renversement qui caractérise ses livres et révéler la part d’ombre dissimulée en chacun de nous. Il s’agit donc ici d’une histoire d’étudiants, ou « college novel », dont les héros vont, comme toujours, se trouver confrontés au pire. Mais la romancière y mêle cette fois des ingrédients de la littérature d’épouvante, tissant une toile d’araignée inextricable pour nous livrer un roman aussi fascinant que macabre.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@