Chronique Le Garçon de Marcus Malte

Pauline Girardin Librairie Les Beaux Titres (Levallois-Perret)

Comment parler de ce magnifique roman qu’est Le Garçon de Marcus Malte ? Qu’écrire à son propos qui ne briserait pas l’envoûtement qu’il suscite dès les premiers mots ? Il faut juste dire que c’est l’histoire d’un enfant sauvage qui se rapproche de la société humaine, après n’en avoir connu que le squelette auprès de sa mère ermite. Nous sommes quelque part au sud de la France, au début du XXe siècle. Et l’histoire de ce garçon sans nom, c’est à la fois celle de ses aventures dans une roulotte, celle d’un amour aussi singulier que lui, celle de la folie humaine qu’on appelle Histoire, celle de ses errances au-delà des mers. Ce récit passionné et fascinant alterne le regard poétique de ce drôle et attachant Candide, chez qui la musique d’un torrent de montagne suscite une extase aussi intense que celle de la voix aimée, et un panorama englobant l’Europe entière, avec un art magistral de l’intrigue. Un grand bravo et un immense merci pour ce roman, aussi bien écrit que facile à lire.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@