Chronique Féroces infirmes de Alexis Jenni

Pauline Girardin Librairie Mots & Cie (Carcassonne)

Que faire des émanations toxiques d'une colère qui a mijoté sous chape pendant cinquante ans ? Que faire quand son père est un de ces «°féroces infirmes°» ? Peut-être juste chercher à comprendre comment une telle rage a pu s'édifier. Cette complexe transmission du vécu entre pères et fils est montrée sous trois angles successifs : le temps des pères, le temps des hommes et le chemin des fils. Mais le génie de l'auteur tient dans une métaphore, certes osée mais claire, filée tout au long du roman : ces colères conçues dans la guerre d'Algérie sont une centrale nucléaire dont la radioactivité nous pète un jour à la gueule. Féroces infirmes d'Alexis Jenni est remarquable à bien des égards : sa structure, l'originalité de son approche et son énoncé lucide, dur à digérer : une guerre civile produit de féroces infirmes de tous âges, aussi irrémédiablement abîmés dans leur humanité que par une exposition à la radioactivité.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@