Chronique Toutes les histoires d'amour ont été racontées, sauf une de Tonino Benacquista

Pauline Girardin Librairie Mots & Cie (Carcassonne)

La capacité de raconter des histoires est, pour ce qu'on en sait, ce qui distingue l'être humain des autres espèces. Cela nous est même nécessaire. Ce dernier roman de Benacquista en est l'illustration romanesque et virtuose, pour notre grand plaisir. Voici un roman qui contient mille histoires en une, comme l'auteur aime à nous en proposer. Il y a d'abord un narrateur qui s'inquiète de la disparition de son ami Léo, un photographe de renom. Pour essayer de comprendre ce qui s'est passé, il entreprend de nous retracer la vie de Léo et la genèse de leur amitié. Puis s'intercale un certain Harold, écrivain misanthrope dont le cynisme est archétypal du monde littéraire, quel que soit le pays où il se déploie. Ce roman se fait le miroir virtuose et lucide de l'entrelacement vertigineux de nos récits et de ceux des autres, farandole de poupées russes qui donne sens à nos existences. Acceptez de vous y perdre avec délice, entrez dans la danse quitte à en ressortir essoufflés : c'est distrayant et surtout vivifiant.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@