Chronique La Vie spirituelle de Laurence Nobécourt

NULL

Pauline Girardin Librairie Les Beaux Titres (Levallois)

Le poète japonais Yasuki apparaît au détour de bien des textes de Laurence Nobécourt. Yasuki : personne ou personnage ? Rêve d’écrivain ou incarnation de la littérature ? Sentant qu’il est temps pour elle de tirer cette présence au clair, l’écrivain part au Japon sur ses traces, avec le projet de lui consacrer un roman. Cependant, la vie et la littérature n’auront de cesse de la trouver là où elle ne pouvait pas s’y attendre. C’est un de ces rares et précieux livres dont la lecture déclenche en vous un séisme feutré, lent mais inexorable ; un de ces livres qui vous remodèle l’âme. Comme toujours, la langue de Laurence Nobécourt est mystique, limpide, fulgurante, puissante, charnelle, d’une manière inouïe. Dans la droite ligne de L’Usure des jours (Grasset), voici une nouvelle étape du cheminement intérieur de son humanité si singulière, en quête perpétuelle et inlassable du verbe et de son accomplissement et donc, de la vie. La Vie spirituelle en est le récit précis, circonstancié – et éblouissant.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@