Chronique Devenir quelqu'un de Willy Vlautin

  • Willy Vlautin
  • Traduit de l'anglais (États-Unis) par Hélène Fournier
  • Coll. «Terres d'Amérique»
  • Albin Michel
  • 03/02/2021
  • 282 p., 21.90 €

Jérôme Dejean Librairie Lamartine (Paris)

En empruntant à la fois au western et au récit de boxe, Willy Vlautin, avec Devenir quelqu’un, propose un roman initiatique aux accents mélancoliques. Hector Hidalgo est un jeune boxeur mexicain qui veut passer professionnel. Hector Hidalgo n'existe pas : il s'agit du nom de « scène » d’Horace Hopper, un ouvrier de ranch de 21 ans, né d'un père amérindien et d'une mère irlandaise. En tentant de se réinventer, le jeune homme essaie d’oublier ce qui le ronge. L’abandon de sa mère, à l’âge de 12 ans, sa grand-mère maternelle qui l’a élevé, Les Reese qui l’ont recueilli adolescent et qui souhaitent qu’il reprenne le Ranch. Horace ne se sent pas à sa place, ni digne de la confiance que le couple de septuagénaires lui porte. Tucson, Las Vegas, les villes où ils enchaînent les combats et les galères vont le happer, le tordre. Les bleus à l’âme se doublent d’hématomes. Willy Vlautin, écrivain sensible, leader du groupe Richmond Fontaine, a composé un album en 2017, Don’t Skip Out on Me, titre original du roman. Idéal pour accompagner la lecture.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@