Chronique Les Princes charmants n’existent pas de Maia Brami

Mélanie Blossier Librairie Doucet (Le Mans)

Maïa Brami a de quoi être fière : voici un texte susceptible de remettre les romans épistolaires au goût du jour.

Nora est une jeune fille passionnée mais qui s’ennuie malgré tout. Elle adore les vieux films, la littérature classique et Ava Gardner. Autrement dit, elle a peu de goûts en commun avec les jeunes de son âge. Quand elle trouve une lettre de rupture adressée à son voisin dans sa jardinière, c’est avec spontanéité qu’elle lui retourne la missive avec de « prompts rétablissements ». C’est ici que commence leur relation épistolaire. Rodrigue, quant à lui, vit avec son temps. Préoccupé par le Bac et un concerto de piano, il prend tout de même le temps de lui répondre en faisant quelques efforts pour améliorer son style. Les deux adolescents vont rapidement tomber amoureux… mais c’est justement là que les choses se compliquent. Nora est amoureuse pour la première fois et, ayant tellement peur de gâcher cette relation si singulière, elle refuse de rencontrer son correspondant qui, lui, n’attend plus que ça. La jeune fille va donc devoir faire confiance à ses amis et à Rodrigue pour sortir de sa coquille et savourer les bonnes surprises que sait parfois nous réserver la vie. Ce joli texte empreint de romantisme nous fait oublier les clichés amoureux, tout en nous faisant palpiter au rythme des amours si singulières des personnages.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@