Chronique Super de Endre Lund Eriksen

Mélanie Blossier Librairie Doucet (Le Mans)

La découverte de l’univers de l’auteur norvégien Endre Lund Eriksen ne laissera personne de marbre : son style, comme son histoire, sont agréablement déroutants.

Super est sans aucun doute un roman positif et coloré, à l’image de ce qu’annonce la quatrième de couverture. Une précision d’importance, toutefois : le personnage principal est aveugle. Julie n’est donc pas une adolescente introvertie ordinaire en recherche de sensations fortes, c’est une jeune fille bridée par son handicap qui tient à libérer son véritable soi, en toute spontanéité. Pour cela, elle doit mentir à ses parents afin qu’ils partent en vacances sans elle et qu’elle reste seule pendant une semaine, soit le temps qui lui est donc imparti pour réaliser les dix points de la liste sur laquelle elle a répertorié ses envies. Voilà des vacances prometteuses… quelque peu bouleversées par sa rencontre avec Jomar, son nouveau voisin de palier qui va vouloir l’aider à réaliser ses souhaits. Ce qui semble être le début d’un roman léger prend très vite des allures de thriller car Jomar semble dissimuler de lourds secrets. Julie devra se protéger et pour cela se fier à son instinct. Du fait du handicap de Julie, le lecteur est privé de détails visuels et doit se contenter des sensations et ressentis de la jeune fille. Cette frustration fait du roman un thriller palpitant. À lire absolument.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@