Chronique Le Dernier Modèle de Frank Maubert

Par Raphaël Rouillé Librairie Sauramps-en-Cévennes (Alès)

Prix Renaudot essai

Lorsqu’il croise le regard de Caroline, dernier modèle d’Alberto Giacometti, Franck Maubert se remémore immédiatement ce tableau de 1965 observé bien des années plus tôt. Dans sa composition, tout converge vers le visage, vers ces yeux qui, pour Giacometti, étaient « le reflet de l’être ». Au fil de sa discussion avec celle qui est devenue une vieille dame, l’auteur tente de saisir l’amour fou, démesuré, qui magnétisait l’artiste et son modèle : « il m’électrisait, je l’aimais à la folie », confie-t-elle. Derrière la mélancolie et les sourires qui protègent de tout, Maubert capte la fragilité, le mystère et l’histoire d’un amour pourtant insaisissable.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@