Chronique La Promesse d'Annah de Mohed Altrad

Nadège Badina Librairie Majuscule Birmann, Thonon-les-Bains

Pour son troisième roman, La Promesse d’Annah , Mohed Altrad prouve que la difficulté n’est pas d’aimer, mais d’oser aimer. Parcourant l’histoire du bassin méditerranéen depuis les plateaux de la Judée en 1 400 av J.-C. à un check point isolé en Cisjordanie, en passant par Cordoue en 1264, il retrace les vicissitudes d’un amour magique, impossible et pourtant immuable. Celui de Annah et Yaïr : il est juif, elle est musulmane… Obligés de se séparer, ils n’ont de cesse de se retrouver, se réincarnant au court des siècles. Mais l’histoire est un éternel recommencement. Dans un style tantôt poétique tantôt prophétique, l’auteur distille le sentiment amoureux pour en révéler toutes les ambiguïtés. émaillant son récit aussi bien de réflexions religieuses et politiques que d’absolus amoureux, il donne une vision à la fois personnelle et universelle de l’amour entre deux êtres aux croyances antagonistes. La Promesse d’Annah , un magnifique conte sur la volonté de briser le destin. époustouflant !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@