Chronique Un goût de cannelle et d’espoir de Sarah McCoy

  • Sarah McCoy
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Anath Riveline
  • Les Escales
  • 21/01/2022
  • 432 p., 21.90 €

Nadège Badina Librairie Majuscule Birmann (Thonon-les-Bains)

« Les boules de pâte aussi rondes et blanches que des bébés […] embaumaient l’air de lait, de miel et de la promesse de lendemains meilleurs. » Mais, chez Sarah McCoy, les brötchen ne renferment pas seulement des cœurs suaves…

À Garmisch, en 1944, malgré les restrictions, dans la boulangerie Schmidt, les fêtes de Noël s’organisent agréablement. Alors que leur fille aînée, Hazel, est en sûreté à Steinhöring, acceptée dans le programme Lebensborn, leur toute juvénile Elsie est invitée à son premier bal nazi. Elle est convoitée par Josef, officier SS, et pourra enfin goûter la coupe de champagne tant espérée. Les parents apparaissent sereins : leurs deux enfants reflètent la patrie et leur foyer ne pourra être qu’un véritable musée. Mais les ingrédients d’une destinée exemplaire ne sont pas aussi aisés à réunir que ceux d’une recette de pâtisserie. De l’autre côté de l’océan, au Texas, en novembre 2007, Reba Adams se laisse emporter par les effluves de levures de pain et de glaçage au miel. Journaliste au magazine Sun City, elle souhaite faire un reportage sur Noël à travers le monde et pénètre dans la Bäckerei d’Elsie. De caractère apparemment opiniâtre, elle se laisse néanmoins submerger par ses sentiments et en dévoilera davantage sur elle-même – quand le mensonge semble la voie adéquate pour se réinventer, comment pourrait-elle accéder à la vérité ? En plus, Riki son compagnon garde-frontière, avec ses soucis de politique limitrophe et sa demande pressante de mariage, ne l’aide pas à devenir plus sereine. La rencontre de deux femmes secrètes sera-t-elle synonyme d’un renouveau ? En faisant aller et venir la narration entre deux époques, Sarah McCoy pétrit les destins de personnages très différents, d’éléments historiques mémorables et de sensations personnelles indétectables. Elle prouve ainsi que le passé épice continuellement le présent. S’infiltrant avec gourmandise dans leur intimité, elle aborde subtilement l’Histoire contemporaine et révèle l’indicible comme une pincée de cannelle dans un Lebkuchen.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@