Chronique Comme des larmes sous la pluie de Véronique Biefnot

Nadège Badina 
Librairie Majuscule Birmann, Thonon-les-Bains


Alors que Céline et Grégoire, un couple ordinaire, profitent de leur bonheur, Simon, leur ami, écrivain célèbre, vit reclus dans l’écriture depuis la mort de sa femme. Naëlle, quant à elle, employée modèle chez Céline, semble porter un lourd secret. Trois destins racontés de façon indépendante, au milieu desquels, surgie de nulle part, s’exprime une petite voix étouffée. On le devine, ces vies vont s’entrelacer jusqu’à fusionner et plus les personnages se dévoilent plus l’intrigue s’opacifie. Avec Comme des larmes sous la pluie, Véronique Biefnot transpose un fait divers en un roman polyphonique saisissant de sensibilité et de justesse. Mêlant réalisme cru et univers légendaire, elle livre une réflexion sur le pouvoir salvateur du surnaturel et de la littérature. Surtout, mettant en lumière l’ambiguïté des choses et le mystère des apparences, elle décrypte subtilement les mécaniques d’une histoire d’amour incertaine et d’autant plus romantique. Émotions garanties ! 


Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@