Chronique Le Labyrinthe des désirs retrouvés de Jean-Pierre Otte

Nadège Badina Librairie Majuscule Birmann, Thonon-les-Bains

Comme à l’accoutumée, Jean-Pierre Otte ressuscite un univers méconnu, celui des cataphiles. Lors d’un dîner chez ses amis Marie-Renée et Serge, il fait la connaissance de Fred et Phil, amateurs de balades nocturnes dans les catacombes de Paris. En leur compagnie, il plonge dans un monde en marge, clandestin et dérobé. Ce microcosme bien organisé se révèle d’une richesse insoupçonnée. Sous la plume sautillante de Jean-Pierre Otte, on vagabonde gaiement entre souvenirs historiques mettant en scène le commandant Sarrate et Jean Genet, rumeurs ésotériques et anecdotes fortuites. Passant de salle en salle, on redécouvre un musée inédit et des références littéraires oubliées. La visite est d’autant plus cocasse que l’auteur a l’art de créer des personnages insolites, tels Dorembus et Bastiard, deux vétérans de l’ombre dont la philosophie n’a d’égal que le sens de l’humour. Avec Jean-Pierre Otte, « la vie est une aventure, tantôt physique et dans l’extrême, tantôt discrète et intérieure » , mais c’est toujours une grande aventure.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@