Chronique La Fille au Leica de Helena Janeczek

NULL

Anaïs Ballin Librairie Les Mots et les Choses (Boulogne-Billancourt)

De Robert Capa, nous connaissons tous le nom et il est fort probable que chacun d’entre nous ait en tête l’un de ses clichés, croisés ici ou là. On connaît moins le nom de la femme derrière l’homme : Gerda Taro, photo-reporter de génie (à qui pourtant François Maspero consacrait un texte passionnant : L’Ombre d’une photographe, Seuil, 2006). Helena Janeczek se consacre donc, dans La Fille au Leica, au personnage fascinant et brillant que fut cette femme, et c’est à travers le regard de trois autres personnages que l’auteure nous livre le portrait d’une femme dont la liberté, la créativité et le regard n’auront eu d’égal que le talent. Une esquisse à plusieurs voix et un procédé narratif donnant à lire un récit à la fois vivant et captivant, l’histoire dans l’Histoire, d’une jeune femme à la force incroyable et qui trouvera la mort prématurément sur le chemin pour Madrid, en pleine guerre d’Espagne.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@