Chronique Je suis né sous la terre/Je suis née sous l’eau de Alex Cousseau, Valie Le Gall

Coralie Sécher Librairie Coiffard (Nantes)

« Je suis né sous la terre ». Le premier texte débute ainsi. Un jeune homme nous raconte la nuit où une énorme tempête s’est abattue sur son île. Sa mère et sa grand-mère se sont cachées sous la maison. Il est né cette nuit-là. Toute son enfance, il entend parler de la légende de l’îlot de sable. Sa grand-mère lui raconte souvent : une reine qui allait accoucher et un roi qui avait tellement peur du noir qu’il fit venir du riz pour tout couvrir de blanc. Les dieux, irrités, auraient inondé l’île et la reine aurait mis au monde une petite fille sous l’eau. « Je suis née sous l’eau. » Ainsi commence le second texte. L’histoire de deux parents qui voulaient élever leur enfant dans un lieu plus accueillant. Chargés de sacs de riz, ils partent en pirogue sur l’océan Indien. Quand ils aperçoivent enfin l’île de leur rêve, la tempête s’annonce. Naïda naît sous l’eau, au milieu du riz. C’est l’histoire d’une rencontre, un soir sur la plage, la confrontation des légendes et de la réalité. Un texte tendre et fort.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@