Chronique Luca de Franck Thilliez

Pour cette nouvelle enquête de Sharko et Hennebelle, Franck Thilliez nous plonge à nouveau dans un univers sombre et inquiétant où les hommes n’ont plus de limites. Un nouveau roman glaçant.

Au début du roman, plusieurs affaires. En apparence, aucun lien. Un couple prend la décision de contacter une jeune femme afin d’avoir un enfant. Après s’être retrouvés dans un hôtel miteux, la jeune femme disparaît soudainement. Quelques semaines plus tard, elle annonce sa grossesse et explique la procédure pour récupérer l’enfant. Nouveaux bâtiments de la police judiciaire après le déménagement du mythique 36, quai des orfèvres. Un flic se voit remettre une lettre par un homme tremblant, inquiet, juste devant l’entrée. À 17h02, il meurt subitement. Dans la lettre et sur un autre cadavre retrouvé mutilé, cette même heure est indiquée. Comment cela pouvait-il être prédit ? À l’intérieur de cette lettre, un manifeste inquiétant qui traite les flics et le reste de l’humanité de chimpanzés, un appel pour l’indépendance face aux technologies, aux réseaux sociaux, une véritable mise en garde contre la modernité. L’équipe de l’inspecteur Sharko va alors découvrir un site Internet qui va vite les inquiéter. On y voit deux vidéos en direct : dans de grands réservoirs, un homme et une femme sont enfermés. Qui sont-ils et surtout quels liens peut-on faire entre toutes ces affaires ? Au bas de la page, un compteur indique le nombre de connexions simultanées sur le site. La crainte grandit : si le lien est partagé, il deviendra viral et mettra en danger la vie des deux personnes enfermées. À partir de ce moment, plus de temps mort pour l’équipe de Sharko, chaque action doit avoir un sens, chaque question doit trouver une réponse. Le rythme monte irrémédiablement et la respiration s’accélère. Les différentes enquêtes s’entrecroisent, se percutent et incitent l’équipe à la réactivité et à l’efficacité. Luca creuse les profondeurs de l’âme humaine, la noirceur. C’est un roman inquiétant et radical qui nous oblige à nous interroger sur notre propre rapport aux réseaux, aux informations divulguées, enregistrées. Au milieu de ce tumulte, le lecteur ressent un véritable plaisir à retrouver les enquêteurs, abîmés par la vie, passionnés par leur travail, entiers.

Coralie Sécher Librairie Coiffard (Nantes)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@