Chronique Les Nuits rouges de Sébastien Raizer

Coralie Sécher Librairie Coiffard (Nantes)

Nord-Est de la France. Keller débarque dans son nouveau commissariat. Il avait demandé une mutation dans le Sud-Ouest : c'est on ne peut plus raté ! Il va devoir très vite prendre ses marques lorsqu'un corps est mis au jour lors de l'arasement du crassier : un corps momifié, enfoui là depuis 1979, année de violence et de révolte de la filière sidérurgique. C'est celui d'un père de famille disparu depuis quarante ans, père de jumeaux de 9 ans au moment où il s'est volatilisé. Sur le moment, on a supposé son départ avec une femme plus jeune mais aujourd'hui, tout est remis en cause alors même que les deux frères n'ont plus rien en commun : l'un est un camé paumé et l'autre travaille dans une banque au Luxembourg. L'enquête s'annonce corsée. Surtout, quand au même moment, un dealer local se fait tuer au pistolet-arbalète. Les Nuits rouges est un roman sombre et violent. Sébastien Raizer creuse les tensions sociales, la misère et le poids de la mémoire qui hante les victimes.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@