Chronique Journaux troublés de Sébastien Perez

Coralie Sécher Librairie Coiffard (Nantes)

Quel rapport avons-nous aux troubles psychiatriques ? Comment entendre ces mots que l'on connaît tous pour les appréhender différemment : anorexie, dépression, bipolarité, hystérie ? Sujet souvent présent dans les essais, il s'ouvre avec délice au monde de la bande dessinée. Journaux troublés propose ainsi une véritable immersion au sein de l'intimité d'un asile imaginaire. Page après page, les troubles mentaux sont évoqués, racontés et illustrés avec bienveillance et empathie. Décrites par Sébastien Perez comme dans un journal intime, chaque pathologie se retrouve choyée, libérée des carcans et montrée au monde telle qu'elle est. Marco Mazzoni, quant à lui, dresse avec poésie le portrait dessiné de l'indicible. Freud appelait cela la psychopathologie de la vie quotidienne et c'est ainsi que Journaux troublés nous attrape au cœur, grâce à la proximité de ces troubles, à leur perméabilité et à nos faiblesses toutes proches.

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@