Chronique Aya de Marie-Virginie Dru

Aurélie Bouhours Librairie Au temps des livres (Sully-sur-Loire)

Aya est née au Sénégal, sur l’île de Karabane. Son père a péri lors d’un naufrage. Sa mère ne s’est pas remise de cet accident et a sombré dans la folie. Aya et son frère Djibril ont dû prendre en charge cette maman. Djibril cède aux sirènes de l’Europe car il y a peu de travail sur cette île et part tenter sa chance en France. Aya n’est pas malheureuse, elle attend son frère en prenant soin de sa mère. Elle sent la présence de son père dans les arbres car, à Karabane, les morts sont autour de nous. Et puis, Aya a son amoureux de toujours, Ousmane. C’est son double de cœur, son âme sœur. Celui avec qui elle partage tout. Presque tout. Sauf cette honte qu’elle ressent, qui l’envahit quand son oncle maternel abuse d’elle. Aya n’a que 12 ans et pourtant elle va tomber enceinte. C’est un roman qui, malgré des thèmes douloureux, ne cède jamais à la facilité, aux bons sentiments ou à la larme facile. Aya est une héroïne qui a su laisser passer la lumière dans ses failles.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@