Chronique Partis sans laisser d’adresse de Susin Nielsen

  • Susin Nielsen
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Valérie Le Plouhinec
  • Coll. «NULL»
  • Hélium
  • 03/04/2019
  • 230 p., 14.90 €
NULL

Aurélie Bouhours Librairie Au temps des livres (Sully-sur-Loire)

Nous sommes à Vancouver, Félix a presque 13 ans et vit avec sa mère, Astrid, dans un combi Volkswagen. Pourquoi dans un combi ? C’est une longue histoire. Pour faire simple, Astrid prend souvent les mauvaises décisions, fait les mauvais choix, n’a pas de chance. Vivre dans un combi, c’est plutôt génial pendant les vacances. Mais quand le collège reprend, que le froid est là, la situation se complique. Ce sont des milliers de détails auxquels on ne pense pas : où trouver des toilettes, où se brosser les dents, comment prendre sa douche, comment avoir un peu d’intimité quand sa mère dort à un mètre, comment ne pas se faire remarquer par les riverains… Félix a peut-être la solution pour enfin trouver un appartement : participer à un jeu télévisé et surtout gagner les 25 000 dollars. Lire un roman de Susin Nielsen, c’est être certain(e) de pleurer, de rire, de rester plongé dans son livre plusieurs heures, de le dévorer tout en voulant qu’il ne se termine pas.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@