Chronique Les Enfants véritables de Thibault Bérard

Aurélie Bouhours Librairie Au temps des livres (Sully-sur-Loire)

C’est l’histoire d’un couple. Un couple recomposé. Lui, Théo, est veuf. Sa femme, Sarah, est morte d’un cancer. Ils ont eu deux enfants qui sont très jeunes puisque Camille a 4 ans à peine. Cette terrible histoire, Théo (Thibault) nous l’a merveilleusement racontée dans Il est juste que les forts soient frappés. Si vous n’avez pas lu ce précédent roman, cela ne vous en empêchera pas d’apprécier la lecture de celui-ci. Nous retrouvons donc Théo et Cléo (sa nouvelle compagne), Camille et Simon dans la valse de la vie. Chaque chapitre alterne entre l’enfance de Cléo, l’arrivée d’un bébé dans ce couple, la rencontre avec Camille et Simon. Il y a trois narrateurs et un fil rouge : qu’est-ce qu’un enfant véritable ? C’est l’histoire de la vie qui palpite, qui continue et de chacun qui essaie de trouver une place alors que tout bouge tout le temps. C’est un puzzle lumineux et solaire qui donne à espérer qu’avec de l’amour et du temps, tout se réalise et s’apaise.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@