Chronique La fois où mémé a vaincu un taureau de Vincent Cuvellier

Aurélie Bouhours Librairie Au temps des livres (Sully-sur-Loire)

Un enfant raconte les exploits de sa mémé. Mais attention, ce n’est pas n’importe quelle mémé, c’est une mémé imaginée par Vincent Cuvellier, le papa d’Émile et de ses 1 000 bêtises (Gallimard Jeunesse). Autant dire que, déjà toute petite, elle a un sacré tempérament. Nous allons donc suivre une aventure de Mémé et de Mimile. Mémé n’avait pas école le jeudi et Mimile n’y allait pas, ou si peu. Un jour qu’ils gardent les vaches ensemble, un taureau à l’air patibulaire s’apprête à charger les deux enfants. Heureusement, Mémé a énormément de ressources et ne se laisse pas impressionner. Même si cette histoire, rafraîchissante et drôle, est pour le moins abracadabrantesque, on se laisse entraîner par l’imagination du narrateur. Impossible de ne pas s’attacher à Mémé et Mimile, merveilleusement bien croqués par Marion Piffaretti. Ce duo réussit même à rendre le taureau Angélo touchant !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@