Chronique Magnum Chine de Collectif

NULL

Quatre-vingts ans d’Histoire retracés et des photographies choisies pour mesurer l’évolution de ce pays aussi grandiose que fascinant, et ce dans l’objectif des plus grands photo-reporters. Plus qu’un simple catalogue de photographies, cet ouvrage apporte un éclairage fourni, historique, social et ethnologique, pour le plaisir des yeux et de la connaissance.

Conçu par trois spécialistes de la photographie et de l’Histoire de la Chine contemporaine, cet ouvrage constitue une mine d’informations et un trésor photographique pour tout curieux, amateur d’Histoire chinoise ou de photographies de la célèbre agence Magnum fondée en 1947. « Tout est dans le regard et l’art de saisir le juste moment, dans la tradition d’Henri Cartier-Bresson. Il n’est pas de meilleur moyen qu’un appareil photo pour montrer aux gens d’un bout du monde à quoi ressemblent ceux de l’autre bout. » (Ian Berry, photographe de Magnum.) Voilà l’essence même de ce livre, dans sa volonté de transmettre, d’apporter une connaissance autre et édifiante, d’aborder des sujets politiques (de l’époque maoïste à 1989, avec Marc Riboud et Stuart Franklin), des sujets plus sociaux (exodes forcés vers les villes dans les années 2000, liés aux grandes mutations économiques et l’urbanisation intensive ; accès à la richesse et au luxe avec Martin Parr) ou encore religieux et ethniques. La lecture chronologique donne à voir les premiers clichés de Robert Capa en 1938 alors même que l’agence n’est pas encore créée. Son premier séjour de huit mois en Chine témoigne de l’époque guerrière et chaotique entre les nationalistes et les communistes, en pleine guerre contre le Japon. Ses photographies portent l’empreinte de son engagement infaillible contre le fascisme, à l’instar de son travail accompli en Espagne. L’accession au pouvoir de Mao Zedong de 1949 à 1976, la multiplicité des réformes et des incessantes révolutions entreprises font l’objet de nouveaux reportages photographiques, de scènes quotidiennes captées sur le vif ou de scènes et de mises en scène plus cadrées sur les proches de Mao. Pour le photographe suisse René Burri, la Chine des années 1950 et1960 sera le révélateur de son talent de photographe et de documentariste, l’accomplissement d’un amour non étriqué face à l’immensité du pays. De 1977 à 1992, les photo-journalistes saisissent avec grâce ces instants de grandes transformations politiques et économiques et l’avancée subite du capitalisme au cœur de la société chinoise comme si soudainement une digue avait cédé. Mais le pouvoir central reste fort, habilement protégé par Deng Xiaoping. La nouvelle ère 1993-2017 démontre, avec l’arrivée au pouvoir de Xi Jinping (2012), que l’adage de gouvernance n’a pas bougé en quatre-vingts ans : il faut préserver le pouvoir sans partage. Au fil des années, certains photographes continuant de parcourir la Chine et de la comprendre ont vu l’évolution marquante de ce grand pays pris de convulsions régulières. Fruit de leurs travaux respectifs, cet ouvrage est indispensable.

Betty Duval-Hubert Librairie La Buissonnière (Yvetot)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@