Chronique Tétraméron de José Carlos Somoza

Michel Edo Librairie Lucioles (Vienne)

Soledad est une adolescente complexée, intelligente et réservée. Lors d’un voyage de classe dans un ermitage, alors qu’elle s’est écartée du groupe, elle pousse une porte close au bas d’un escalier, puis pénètre dans une pièce où quatre adultes, deux hommes et deux femmes, sont assis autour d’une table décorée de deux salamandres. À tour de rôle ils racontent des histoires, des contes inquiétants, mystérieux, édifiants, où entre en jeu l’éternelle question de la tentation du mal. Dans une mise en scène cruelle, les conteurs interrogent Soledad sur le sens de leurs histoires, lui tendent des pièges et l’obligent, chaque fois qu’elle se trompe, à ôter l’un de ses vêtements. Le jeu se transforme progressivement en rite et Soledad, plus que de ses habits, va se défaire des oripeaux de l’enfance et de ses croyances pour entrer dans l’univers des quatre conteurs. Et nous, lecteurs, nous nous prenons au jeu machiavélique de ces paraboles gothiques pour en découvrir le sens caché, car dans ce livre, tout n’est que faux-semblants et miroirs déformants. Comme en toute chose.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@