Chronique L'Ode au chou sauté de Areno Inoue

Juliet Romeo Librairie La Madeleine (Lyon)

Les éditions Picquier lancent une nouvelle collection nommée « Le banquet ». Un seul but, celui de lier, plus que cela ne l’est déjà, gastronomie et littérature. Si la littérature, principalement japonaise, est truffée de ponts entre ces deux thèmes, il était temps qu’une collection soit entièrement dédiée à ce mariage magique. Et cette Ode au chou sauté colle parfaitement à l’idée qui sous-tend la collection. Il s’agit d’un très beau récit mettant en scène trois femmes, d’âges et de parcours différents, qui travaillent ensemble dans un petit restaurant. C’est à travers la cuisine qu’elles vont s’unir, se comprendre, se faire comprendre, se construire et se reconstruire. La cuisine tient alors lieu de remède, de pansement, le riz devient un personnage secondaire, tout comme les nouilles sautées aux pêches. Inoue Areno nous plonge avec douceur dans le quotidien de ces trois femmes qui transforment la cuisine en havre de paix et de sérénité pour fuir le tumulte extérieur.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@