Chronique Un soir au paradis de Lucia Berlin

  • Lucia Berlin
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Valérie Malfoy
  • Coll. «En lettres d’ancre»
  • Grasset
  • 09/05/2019
  • 352 p., 22 €
NULL

Éric-Michel Tosolini Librairie Sauramps Cévennes (Alès)

Les occasions de lire des nouvelles sont trop rares pour manquer celles qui nous sont offertes, tel ce nouveau recueil de Lucia Berlin. Si Un soir au paradis réjouira celles et ceux qui ont jubilé en lisant Manuel à l’usage des femmes de ménage (Grasset et Le Livre de Poche), il sera pour les autres une formidable porte d’entrée à l’œuvre d’un grand auteur et, éventuellement, à un genre littéraire dont la pratique offre d’intenses plaisirs de lecture. Au sommet de son art, douée d’une discrète érudition et d’un subtil sens de l’humour, la nouvelliste mène ses textes avec une économie de moyens rare. Mais cette esthétique de la sobre ivresse du texte est au service d’une éthique de l’amour lucide de la vie. Car la prose mélancolique et lumineuse de Lucia Berlin n’a d’autre fin que d’offrir aux lieux et aux personnages qu’elle invente l’intensité d’une étoile.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@