Chronique Sous les pavés, la droite de Alexandre de Vitry

Éric-Michel Tosolini Librairie Sauramps Cévennes (Alès)

Les pavés, ce sont d’abord ceux qu’« on », ce « gros animal » grégaire et glouton, bat lors des « Manifs pour tous » en 2013. Une large part de la droite française s’affiche alors conservatrice et clame son engagement fervent dans ce combat idéologique, sinon gramscien, du moins « décomplexé » contre les embardées sociétales de la gauche ! Les pavés, ce sont aussi ceux que l’auteur, inquiet de ce tournant militant et ce besoin de slogans, jette dans les miroirs déformants où la droite s’abîme, lorsqu’elle s’égare, loin de ce qui est son génie propre, « sa tentation » naturelle : la littérature. Entre concepts, confidences privées et brèves d’actualité, cet essai aux accents poliment mélancoliques, nous offre de belles pages à ruminer sur la puissance critique de la littérature, son pouvoir de décrire et de détruire le monde dans le même mouvement et, surtout, son impossible embrigadement pour une cause. La littérature : un scandale pour tous !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@