Chronique Quiconque exerce ce métier stupide mérite tout ce qui lui arrive de Christophe Donner

Librairie La 25e heure (Paris 15e)

Un roman dynamique et passionnant autour de quelques figures emblématiques du cinéma français, de la fin des années 1960 jusqu’au milieu des années 1980. Sexe, drogue et cinéma !

Jean-Pierre Rassam, producteur de cinéma français dont la carrière débute dans les années 1960 et qu’on retrouvera mort, terrassé par une surdose de médicaments et d’alcool un jour de janvier 1985, est le personnage central du roman de Christophe Donner. À une époque où le monde du cinéma était aussi un repaire d’aventuriers, la personnalité et la trajectoire de ce producteur d’origine libanaise prennent, sous la plume de Christophe Donner, une dimension romanesque extraordinaire. Autour de cet ogre aux appétits insatiables, aux passions multiples et aux coups de génie pas toujours gagnants, le roman explore plus particulièrement les relations complexes que Rassam a entretenues avec Claude Berri et Maurice Pialat. On assiste alors – et c’est tout le talent de Donner que de nous y plonger totalement – aux aventures humaines exceptionnelles que l’amour du cinéma a permis de faire vivre à des artistes comme Milos Forman, Jean-Luc Godard, Jean Yanne ou Marco Ferreri. Ce sont aussi les rouages mystérieux de l’industrie cinématographique qui nous sont racontés ici, ces relations parfois équivoques entre financement et création. Et l’écriture limpide et rythmée de Donner régale le lecteur.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@