Chronique Chansons d’amour et de pluie de Sergi Pàmies

Christophe Daniel Librairie La 25e heure (Paris 15e)

Bouleversant et drôle, le nouveau recueil de nouvelles de l’écrivain catalan Sergi Pàmies nous offre un bonheur de lecture et d’émotion en vingt-six récits délicats.

Sergi Pàmies a habitué ses lecteurs depuis longtemps maintenant, et à travers de précieux recueils, à se délecter de ces nouvelles et formes brèves qu’il affectionne et dans lesquelles il excelle. Son art lui permet de transformer la situation la plus banale en concentré d’humour et d’émotion. En une page et demie parfois (huit récits du présent volume ne dépassent pas cette longueur), il vous déchire doucement le cœur en même temps qu’il vous force à rire. « J’ai une théorie : si on tombe amoureux sous la pluie, l’amour dure plus longtemps que s’il fait beau », écrit-il en ouverture du livre et de sa première « chanson », comme il qualifie cinq de ses récits. Et l’amour qui nous tombe dessus comme la pluie ou la fin de l’amour (qu’un des protagonistes peut situer avec une précision d’horloge suisse) constituent des sujets de prédilection pour Pàmies, matières à de subtiles théories et variations pour la plus grande joie de ses lecteurs. De turbulences sentimentales en récits familiaux, de dilemmes d’écrivain en dîner chez Paul Auster, Pàmies, dans une veine ouvertement autobiographique cette fois, nous revient au meilleur de sa forme. Il en fait la démonstration en vingt-six récits.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@