Chronique Maisons-bulles de Raphaëlle Saint-Pierre

NULL

Claudine Courtais Librairie Coiffard (Nantes)

Première parution de la nouvelle collection « Carnets d’architecture » aux éditions du Patrimoine, Maisons-Bulles, écrit par Raphaëlle Saint-Pierre, nous présente les architectures organiques des années 1960 et 1970. Nées d’un rejet de l’uniformisation de la construction de l’après-guerre, inspirées autant par la nature que par la science-fiction et influencées par les travaux d’architectes comme Gaudí, les maisons-bulles voient leur apparition avec les architectes Pascal Haüsermann et Claude Costy, qui vont utiliser la technique du voile de béton sur ferraillage pour faire naître des maisons singulières aux formes arrondies. Plusieurs architectes, dont Antti Lovag, concepteur de la Maison Bernard, plus communément appelée Maison Bulle de Pierre Cardin, essayeront d’imposer ce type d’architecture. Malheureusement, les nouvelles lois d’urbanisme français rendront difficile le développement de ces procédés, qui, aujourd’hui, ne sont plus utilisés que dans l’autoconstruction. Richement illustré, cet ouvrage permet d’explorer un pan méconnu de l’architecture du xxe siècle.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@