Chronique El Comandante Yankee de Gani Jakupi

L’Histoire l’a oublié et, pourtant, il fut un des acteurs clés de la Révolution cubaine. William Alexander Morgan, ancien marine américain joignit l’Espagnol Elroy Menoy pour diriger le « Segundo Frente », une armée luttant contre le dictateur cubain, au même titre que celle de Fidel Castro. Le « Comandante Yankee », homme décidé et enthousiaste, trouva une manière de s’accomplir dans cette guérilla et rencontra même l’amour ! Il aura fallu douze ans à Gani Jakupi pour dresser le portrait de cet oublié et invoquer les fantômes de la révolution. Le résultat est riche et passionnant. Rien n’est négligé. L’atmosphère d’une époque est là et nous suivons les personnages dans leurs stratégies militaires, mais aussi dans leurs joies et déconvenues personnelles. L’utilisation des couleurs dynamise cet épisode historique complexe, aux multiples rebondissements. Avec ce roman graphique, le lecteur en apprend énormément et passe par une large gamme d’émotions.

 

 

 

Anne-Sophie Rouveloux Librairie L’Écriture (Vaucresson)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@