Chronique Le Dernier Fleuve de Hélène Frappat

Julie Raulet Librairie L’Embellie (La Bernerie-en-Retz)

Mo et Jo, deux jeunes frères, arrivent à bout de souffle au bord d’un fleuve. Dans une nature accueillante et maternelle, mais aussi dangereuse et parfois inhospitalière, les deux enfants grandissent. Ils vivent, jouent, existent dans un territoire d’ombres et d’éclaircies, changeant au fil de l’eau. Ils rencontrent les habitants qui peuplent les rives, un peuple merveilleux, envoûtant, âmes errantes au bord du Léthé, le dernier fleuve avant la fin du monde. Les enfants survivent dans un temps à la fois suspendu et qui ne cesse de tendre vers sa fin, inéluctablement. Le lecteur entre dans ce voyage onirique au pays de l’enfance porté par la plume sensuelle et poétique, parfois horrifique d’Hèlène Frappat. La romancière brise les repères des lecteurs pour toucher à l’universel sentiment de la chute. Elle réussit à suspendre le souffle de son lecteur et à lui faire prendre conscience de sa dernière respiration.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@